entete

degustation

Croquons le sarment

Avril 2020



texte


Ce matin, je repars en goguette goûter la Guinette de Mademoiselle de Margaux.

Mademoiselle de Margaux

Vous pensez que j'ai pris un petit verre d'Armagnac avant de prendre le volant ? Que nenni, ce matin, je pars chercher ma commande au drive de Mademoiselle de Margaux mis en place pendant le Confinement.

Mais je m'emballe, vous ne connaissez peut-être pas le Sarment du Médoc ni la Guinette. Ici, dans le Médoc, on se sert du sarment pour faire des grillades sur le barbecue. Mais ne le faites pas avec le Sarment du Médoc ou il risque de fondre !

Au début des années 60, Charles Sprengnether décide d'installer sa fabrication de chocolats dans d'anciens chais à quelques pas du Château Margaux. Suite à une erreur, nous avons le plaisir de manger ce petit chocolat qui ressemble à un sarment. En confectionnant des barres de chocolat pour remplir les petits pains au chocolat, une machine déréglée lui fabrique des petits bâtonnets en zigzag. Voila, le sarment du Médoc est né ! J'adooorrre ce genre d'erreurs!

Aujourd'hui, le sarment du Médoc est connu dans le monde entier et il reçoit même un prix aux États-Unis en 1983 : le «Candy Award».

(attention, un combat se joue depuis des lustres en Gironde : on ne dit pas "pain au chocolat" mais "CHO CO LA TI NE" ! )

Mademoiselle de Margaux

Je discute, je discute mais me voilà arrivée à la nouvelle boutique à Margaux ! Depuis quelques mois, Mademoiselle de Margaux a déménagé sa boutique dans le chais original.

Et j'aime ce changement : les murs en pierre mettent vraiment en valeur le joli packaging bleu et orange et les chocolats sous verrerie !

Sylvie, la responsable de la boutique m'accueille avec un grand sourire. Elle m'emmène dans leur espace "dégustation" où je m'installe pour une présentation et une dégustation des spécialités. Sylvie me raconte l'histoire et l'importance de cette fabrication dans la région, la transmission de mère en fille des postes en production. Et ça j'aime, savoir que le savoir-faire girondin se transmet et se porte fièrement à travers la France. Sylvie m'explique aussi que depuis quelques années, les Gavottes et Traou Mad de Pont-Aven ont adopté Mademoiselle de Margaux au sein du groupe Loc Maria Biscuits, tout en gardant la production à Margaux afin de conserver ce savoir-faire régional.

Je croque un sarment au Yuzu, l'édition limitée de cette année. Un vrai délice, ce gout citronné donne du piquant !

sarment

Je récupère ma commande... Je vais essayer de ne pas tout manger avant ce soir ! En plus de la qualité de leurs douceurs, la présentation des produits dans leur petit sac bleu apporte une élégance et une modernité.

En tant qu'ambassadrice de ma région, je ne peux que prendre plaisir à transmettre l'histoire de ces chocolats. N'hésitez pas à aller rencontrer Céline et Sylvie à Margaux ou à visiter la nouvelle boutique de Bordeaux.

guinettes

Elles vous feront goûter la guinette (je vous laisse découvrir... Hic).
La dégustation est gratuite et ne nécessite aucune prise de rendez-vous.

BordeauxTiny


Venez goûter la Guinette


derniers articles
Continuez l'aventure...

Blason de Longeville
Les griffons du Château ...
lire la suite...

Mascaret
Une vague...
lire la suite...

DERNIERS ARTICLES

Mademoiselle de Margaux, Croquons le sarment...
Vous venez bientôt en Gironde...
Les griffons de Château Pichon Baron...


A découvrir sur notre Blog

RETROUVEZ-NOUS SUR
facebook instagram

CONTACTEZ-NOUS
funnyrallye@gmail.com